Configuration du trunk SIP pour Asterisk

Les Trunks SIP sont totalement compatibles avec Asterisk. Que vous ayez une authentification IP à IP ou que vous utilisiez un enregistrement SIP avec un nom d’utilisateur et un mot de passe, vous devriez vous connecter sans problème à la plate-forme mondiale . Ce guide est destiné à indiquer les étapes spécifiques nécessaires pour assurer un fonctionnement sans faille.

Notre objectif dans la création de ce guide est de traiter le fichier sip.conf. Si vous utilisez la pile PJSIP, contactez-nous pour un lien différent. Une fois que vous avez configuré et configuré Asterisk, veuillez définir les éléments suivants pour pouvoir commencer à passer des appels et à les recevoir.

Ces détails sont visibles sur votre panneau de contrôle client si une ligne réseau SIP vous a été attribuée.

Astérisque sip.conf Configuration SIP à l’aide de l’enregistrement SIP

Vous devriez avoir ce qui suit dans votre fichier sip.conf :

[general]
register => username:[email protected]<SERVER DOMAIN HERE>

[trunk]
host=<SERVER DOMAIN HERE>
defaultuser=[sip-trunk-username]
secret=[sip-trunk-password]
type=peer
disallow=all
allow=alaw
context=inbound
insecure=port,invite
qualify=see below

Ces options sont expliquées comme suit :

  • s’inscrire => : @ ; Spécifie les registres Asterisk avec le nom d’utilisateur, le mot de passe et le nom d’hôte de domaine ou l’adresse IP, notez que cela n’est pas nécessaire pour les troncs SIP configurés pour l’authentification IP
  • hôte = ; INSÉRER LE DOMAINE DE SERVEUR
  • utilisateur par défaut = ; Le nom d’utilisateur du tronc SIP est saisi ici (moins les caractères <>), notez que cela n’est pas nécessaire pour les troncs SIP configurés pour l’authentification IP
  • secret = ; Le mot de passe du trunk SIP est saisi ici (moins les caractères <>), notez que cela n’est pas nécessaire pour les troncs SIP configurés pour l’authentification IP
  • type = pair ; Ceci spécifie le point de terminaison SIP à contacter pour le traitement des appels, type = peer est généralement utilisé pour la connectivité de jonction SIP, type = friend pour les téléphones IP s’authentifiant par appel à Asterisk
  • interdire = tout ; Codec paramètres ne spécifiant aucun codec, généralement c’est le premier dans la liste avec les champs allow = fr dessous qui spécifient ensuite les codecs autorisés
  • autoriser = alaw; Spécifiez G.711a sur INVITE et réponses pour les appels
  • contexte = entrant ; Contexte dans le plan de numérotation auquel les appels vers cette ligne réseau seront mis en correspondance
  • non sécurisé = port, invite ; Spécifie l’astérisque pour accepter l’appel sans demander l’autorisation
  • qualifier = ; Envoie la requête OPTIONS SIP à la valeur de l’hôte toutes les 15 secondes (la valeur est en millisecondes, par exemple 15000 correspond à 15 secondes)

Pour les versions majeures d’Asterisk 1.6 et antérieures, remplacez l’option « defaultuser = » par « username = », sinon l’authentification sur les appels sortants échouera.

Vous devriez avoir quelque chose de similaire à ce qui suit dans votre fichier extensions.conf pour recevoir les appels entrants :

exten => _X.,1,Dial(SIP/100) ; Directs incoming calls via SIP to extension 100 within the dialplan

Remarque : Une définition incorrecte du « contexte » peut entraîner des vulnérabilités susceptibles d’être attaquées par des pirates. Veuillez vérifier soigneusement votre configuration car le compte SIP n’accepte aucune responsabilité en cas d’utilisation frauduleuse de votre système Asterisk.

Les numéros de téléphone entrants doivent être mappés dans le système Asterisk au format E.164 pour recevoir correctement les appels, par ex. +33103714091

Si vous avez besoin d’une assistance supplémentaire, n’hésitez pas à contacter le support SIP Trunk qui se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions.

SIP Trunking – Authentification basée sur IP

Vous devez effectuer les modifications suivantes dans le fichier sip.conf

[siptrunk]
type = ami
fromuser = XXXX (votre ip de serveur astérisque) qui enverra le trafic au fournisseur de services
hôte = XXXX (l’IP  PBX attribué)
canreinviter = no
qualifier = no
dtmfmode = RFC2833
contexte = interne
interdire = tout
autoriser = g729
autoriser = ulaw
autoriser = alaw
port = 5060

Ensuite, vous devez éditer extensions.conf
[intenal]
exten => _9X., 1, Composer (SIP / $ {EXTEN} @siptrunk)


Dépannage des configurations Asterisk

Les appels à donnent l’erreur “tous les circuits occupés” ou “congestion” – il s’agit de la configuration par défaut d’Asterisk quelle que soit l’erreur réelle générée à moins qu’Asterisk ne soit mis à jour pour renvoyer l’erreur réelle plutôt que l’erreur modifiée. Cette erreur se produit le plus souvent lorsque l’appel ne s’authentifie pas correctement. À ce stade, vérifiez ce qui précède dans la configuration de la jonction SIP dans Asterisk et remplacez le nom d’utilisateur = par defaultuser = pour voir si cela résout le problème. Ce n’est pas parce qu’une ligne réseau est enregistrée qu’elle s’authentifiera correctement. Pour les appels entrants, assurez-vous que le mappage est correct et qu’une destination viable est définie dans le PBX, par exemple la messagerie vocale ou le standard automatique.

Les appels sortants vers échouent avec l’erreur SIP 488 (non accepté ici) ou les erreurs I-SUP 58 (capacité de support non disponible) ou 88 (destination incompatible) – vérifiez les codecs autorisés dans la configuration du trunk SIP ci-dessus, ne prend en charge que :

Si un codec est défini dans Asterisk qui n’est pas l’un de ceux ci-dessus ou qui offre une fréquence d’échantillonnage ou une fréquence d’intervalle différente (par exemple 8000 / 20i – 8000 Hz à 20 ms ne peut pas fonctionner avec 16000 / 30i – 16000 Hz à 30 ms) et l’appel a tenté l’appel échouera. Les codecs de la configuration de jonction SIP dans Asterisk doivent être alignés pour utiliser l’un des codecs ci-dessus. Au minimum, offrez les codecs alaw et ulaw lors de l’envoi et de la réception d’appels pour une compatibilité maximale avec les opérateurs de téléphonie fixe et mobile.

Les appels entrants vers Asterisk échouent avec l’erreur SIP 408 (Request Timeout) – vérifiez que le numéro entrant est correctement mappé dans le système, si nécessaire, le tronc SIP sur le portail peut être configuré pour supprimer le plus lors de l’envoi d’appels à Asterisk, par exemple si Asterisk est configuré pour utiliser la logique plus ailleurs. Vérifiez que le tronc est enregistré. Déterminez combien de temps l’erreur 408 a pris pour revenir si elle était immédiate, le tronc n’est généralement pas enregistré si cela a pris quelques secondes, le numéro n’est généralement pas mappé correctement.

Échec des appels vers avec erreur SIP 503 (Service indisponible), erreurs I-SUP 34 (Aucun circuit disponible) ou 38 (Réseau en panne) – Si le réseau répond avec l’erreur SIP 503, cela signifie généralement l’une des deux choses suivantes : la jonction SIP a dépassé la limite d’appels par seconde (CPS) ou la passerelle a rejeté l’appel pour une autre raison.

Les appels échouent dans Asterisk avec l’erreur SIP 403 Interdit (Bad Auth) – l’authentification est demandée à partir d’un serveur non reconnu ou non autorisé dans la configuration SIP, Changer le type = pair, non sécurisé = port, inviter dans la configuration SIP, et re-tester les appels entrants en cas de réenregistrement réussi. Si les appels continuent d’échouer, changez l’hôte = valeur du domaine en une adresse IP publique sous le domaine